Accueil > Compétitions individuelles > Cadence lente > Cappelle La Grande 2014 30éme

Cappelle La Grande 2014 30éme

mercredi 20 août 2014, par Nimzo

C’est donc avec une équipe fortement renouvellée (Patrick, Arnaud et Damian étant de tous nouveaux Cappelliens) que nous primes la route de Bierne (c’est à côté de Bergues). 3 heures de route sans pause et nous pénétrons à Cappelle La Grande. Pas de problème pour l’inscription de Damian (argentin, Maître Fide de surcroît), reste à trouver à manger, las l’unique et savoureuse boulangerie est en congée !!. Ça s’améliore au gîte, les nouveaux découvrent les chambres à thème (Safari, marine et aventure) et comme l’a dit Damian « c’est bien mieux que je l’espérais ».

La première ronde annonce le tournoi, la galère pour moi, le yoyo pour beaucoup et un super tournoi, norme de MI à la clé, pour notre futur MI Damian. Vient notre première pause restaurant au Boustiffaille dont on recommande chaleureusement le jambonneau à l’ancienne !! (j’ai même pas pu profiter des restes, des vrais morphales ces nouveaux !).

Le lendemain matin on retrouve (ou découvre pour nos bleux) les confitures maison de Mme Vereecke préparées avec les fruits du jardin (7 saveurs composées diffèrentes).
On passe aux courses (deux dans la semaine), car faut bien manger pour jouer (riz créole mangue noix de cajou et dinde, riz pilaf entrecôte et tournedos, couscous deux viandes, tomates farcies, côtes de porc et sa polenta, des morphales je vous dis, Patrick excepté qui a même boudé mes rognons « sont pas beaux mes rognons ? », enfin il fait la vaisselle et il conduit).

Le tournoi se poursuit, la ronde du matin est très dure pour tous et particulièrement pour Manu malgrè son réveil diabolique (qui ne réveille que son compagnon de chambrée). Heureusement Arnaud nous comble de tartes aux pommes et nous arrivons tranquillement au 2éme restaurant, au Pot Dingue, où Damian se ditingue auprès d’une serveuse avec son vapoteur à l’allure équivoque…

Comme nous ne repartons pas bredouille on prend le temps d’assister à la remise des prix avant de rentrer à nos pénates.