Accueil > Parties rejouables et exercices > La tactique en finale > Finales de Fous

Finales de Fous

lundi 15 mai 2017, par Nimzo

Les finales paire de Fous vs paire de Fous étant rarissimes on se concentre sur le cas Fou vs Fou

1. Le Roi est la pièce la plus puissante sur l’échiquier, de plus il dispose d’une liberté quasi-totale sur la couleur opposée du Fou adverse (les mats sont rarissimes).
2. Moins décisifs que sur une finale de Rois, les Pions passés éloignés peuvent toujours surcharger/dévier les forces adverses.
3. Bien que rare les enfilades (parfois liées à une combinaison de promotion) peuvent survenir.
4. La promotion est le principal objectif (gagner le Fou adverse peut représenter une étape intermédiaire, pas toujours décisive cependant).
5. Les combinaisons de promotion des finales de Roi se retrouvent malgré la vitesse des Fous (en effet ces derniers peuvent être dominés/obstrués par les Pions).
6. Dans les finales de Fous de couleurs opposées, le sacrifice d’un Fou pour obtenir des Pions passés ainsi qu’un Roi dominant est un thème majeur de gain.
7. Rester attentif aux possibilités de transition dans une finale de Pions.
Fichiers joints :
-  Echecs_T2J_20170512.odg : les diagrammes distribués lors de la séance.
-  T2J_201705012.pgn : les solutions des diagrammes distribués lors de la séance + la partie dont la finale a servi de support au cours.